Quand les consommateurs de drogue passent parfois pour des dealers

cannabis-zatla

Une fois arrêtés, beaucoup de consommateurs de drogues sont assimilés à des dealers, lorsqu’ils possèdent des quantités importantes de drogues.

Le vice-président de la commission de législation générale à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Hassouna Nasfi, a confié, ce vendredi 27 janvier 2017, sur les ondes de Mosaïque Fm, que beaucoup de consommateurs préfèrent acheter, d’un seul coup, toute la quantité dont ils ont besoin pour un mois, au lieu d’acheter leur drogue à petites quantités.

Selon la même source, cette pratique induit les policiers en erreur, car au vu de l’importance des quantités saisies, ils ont tendance à confondre consommateurs et dealers.

Pour Hassouna Nasfi, l’enjeu est de taille puisque la peine du dealeur est sept fois plus dure que celle du consommateur. Et rien n’est prévu dans le projet de loi sur les stupéfiants pour protéger ce type de consommateurs d’une telle confusion.

Par ailleurs, Le vice-président de la commission de législation générale à l’ARP a précisé que la nouvelle loi sur les stupéfiants ne comportera aucune modification pour la peine réservée aux dealeurs.

AA

Commentaires:

Commentez...