CAN 2017 : La Tunisie bat le Zimbabwe et passe en quarts de finale

tun

Après un match très mouvementé, ce lundi 23 janvier 2017, la Tunisie s’est finalement imposée face au Zimbabwe. Une victoire convaincante sur le score de 4 à 2 donne un nouveau souffle à notre équipe nationale.

Force est de constater que, depuis les toutes premières minutes, les joueurs d’Henri Kasperczak sont insaisissables. Preuve à l’appui, ils ont signé, ce lundi, leur deuxième victoire qui leur permet de passer en quarts de finale.

Une telle victoire a certainement de quoi donner des regrets aux Zimbabwéens qui participent à la CAN pour la troisième fois sans pouvoir franchir le cap de la phase de poule.

D’emblée, le ton est mis. Les aigles de Carthage, plus efficace que l’on aurait pensé, marquent 4 buts dès la première mi-temps. C’est l’excellent Naim Sliti qui a ouvert le score pour la Tunisie dès la 9ème minute.

A la 22ème minute, le ballon retrouve encore sa voie vers la cage par un tir de toute beauté de l’infatigable Youcef Messakni ; avant que ne lui emboîte le pas Taha Youssef Khenissi à la 36ème minute, lui, qui a marqué le troisième des buts de la Tunisie.

Menée 3-0, on aurait pu penser que la sélection du Zimbabwe allait perdre tout espoir devant une équipe tunisienne nettement plus imposante. Mais cette imprévisible équipe a déjoué les pronostics et s’est manifestée affirmées plus que jamais, prétendants au titre, à maintes reprises. Et à la surprise générale, Mizouna marque pour le Zimbabwe un premier but 3 minutes avant la fin de la première mi-temps.

Quelques secondes après, l’arbitre siffle un penalty pour la Tunisie lorsque Wahbi Khazri a été fauché gratuitement dans la surface de réparation. Et la première mi-temps se termine après un quatrième but pour les aigles de Carthage, un but marqué sur un tir de penalty par l’indomptable Wahbi Khazri.

Le Zimbabwe s’est emmêlé les pinceaux, ne trouvant la faille qu’à la 58ème minute, durant une deuxième mi-temps qui a connu des occasions de buts, pourtant, incalculables pour les joueurs d’Henry Kasperczak.

A vrai dire, c’était un match à sens unique. Certes, les 3 points sont ce qui importe le plus pour la Tunisie pour passer en quarts de finale. Mais les aigles de Carthage auraient pu finir le match avec un score spectaculaire s’ils n’avaient pas raté autant d’occasions de but.

En tout état de cause, la sélection tunisienne a confirmé sa bonne santé en battant assez facilement la dernière équipe de la poule B. Les Zimbabwéens pensaient pouvoir créer la surprise puisqu’ils ont pu créer des occasions assez dangereuses durant les 90 minutes du match, mais les coéquipiers de Youcef El-Msekni n’ont pas perdu les pédales.

Mieux encore, les indomptables aigles de Carthage ont obtenu leur ticket pour la suite de la compétition, après une victoire bien méritée.

Le prochain rendez-vous face au Burkina Faso, samedi prochain s’annonce d’ores et déjà décisif.

A.A.

Commentaires:

Commentez...