L’Algérie interdit le passage des prédicateurs et salafistes sur les chaines télé et les radios

télé

Après l’interdiction de la fabrication et de la vente du niqab au Maroc, l’Algérie a décidé d’interdire tout passage télé ou sur les radios des prédicateurs, des salafistes et des médecins charlatans.

Selon le site TSA, c’est l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) qui a pris cette décision. Le président de l’ARAV, Zouaoui Benhamadi, a indiqué qu vue la multiplication des passages de ces prédicateurs sur les chaines algériennes, l’instance vise à libérer la foi du charlatanisme et de toutes sortes de “fantasmagories ».

« Avec le temps, nous espérons voir nos prêcheurs amenés spontanément à tenir un discours doctrinal en conformité avec les croyances locales et à faire preuve de non-allégeance intellectuelle à des courants de pensée hostiles à la modernité, à la concorde civile ou à nos traditions ancestrales, y compris notre style vestimentaire », indique l’ARAV.

Commentaires:

Commentez...