En Tunisie, la Petite Fille aux allumettes est à Aïn Drahem

allum

Mourir de froid en Tunisie et en 2017 est une réalité et non un conte de fée…

Nous avons tous lu (ou regardé) le conte de La Petite Fille aux allumettes, ou la Petite Marchandes d’allumettes, quand on était petit. L’histoire d’une pauvre petite fille, qui vendait des allumettes dans la rue, le soir du Nouvel an et qui finit par mourir, victime de froid et de pauvreté.

Une histoire similaire s’est déroulée il y a deux semaines chez nous, à Aïn Drahem, lorsqu’une fillette de 9 ans est décédée à cause du froid.

Son père, chômeur, a indiqué à Mosaique fm, qu’il n’a pas pu transporter sa fille malade à l’hôpital car il n’avait pas les moyens pour la soigner. « Ma fille est victime de notre pauvreté ».

Il a ajouté que le délégué de la région a promis d’aider sa famille, mais ce n’était qu’une promesse, soulignant qu’il vit avec sa femme et ses quatre enfants dans un taudis.

En réponse, le Gouverneur de Jendouba, Akrem Sebri a indiqué à la même source qu’une carte de soins gratuite sera attribuée à la victime de la fillette.

Commentaires:

Commentez...