Tunisie : A la « tranche » du client !

espadon-marine-2Vous êtes dans un resto plutôt coquet d’une ruelle adossée à l’avenue Habib Bourguiba.

Vous commandez une tranche d’espadon à 16d,800 avec garniture et vous profitez du cadre convivial et du personnel très actif et aux petits soins.

Le moment de la «douloureuse», venu, vous réglez votre addition, boissons et entrées comprises, vous vous rendez compte que la tranche en question vous a été tarifée à près de 19 dinars et non 16d,800.

Naturellement vous demandez au restaurateur ce «gonflement» de prix plutôt surprenant, il vous répond, sans la moindre hésitation, qu’il vous a donné une tranche «royale». Un argument curieux quand on sait que seul le prix du poisson vendu au poids peut fluctuer.

Or, ici, le tarif est fixe, indépendamment de la taille de la portion.

D’où le restaurateur a-t-il sorti une telle logique surtout face à un habitué des lieux ? Il n’est pas étonnant, donc, de le voir majorer le prix d’un couscous pour une poignée de pois chiches supplémentaire.

B.A.

Commentaires:

Commentez...