Kasserine et le calme précaire qui dure…

kasserine
Crédit photo : Mosaique FM

Les habitats de la Cité Ennour, à Kasserine, ont vécu une longue nuit marquée par des troubles et des affrontements entre des jeunes et les unités sécuritaires.

Tout a commencé lorsque des jeunes de la région sont entrés de force dans l’entrepôt municipal et y ont volé des motos et une voiture de luxe. Cette dernière appartient à un contrebandier de la région.

Les unités sécuritaires et militaires ont dû intervenir et disperser les protestataires qui ont bloqué la route reliant la cité aux autres rues, brûlé des pneus et jeté des pierres sur les forces de l’ordre. Du gaz lacrymogène a été utilisé pour disperser ces protestataires.

Des actes de pillage de plusieurs commerces ont eu lieu. Et, au cœur de toutes ces émeutes, le contrebandier a pu récupéré sa voiture, ont indiqué plusieurs sources.

Selon Mosaique fm, qui cite son correspondant dans la région, cinq jeunes soupçonnés d’avoir bloqué la route ont été arrêtés par les unités sécuritaires.

Le calme est revenu, ce mercredi 4 janvier, mais les unités militaires et sécuritaires restent toujours en place en prévision d’un retour des violences.

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...