Tunisie : Mohamed Hédi Zeramdini élu président du Conseil supérieur de la magistrature

csmLe juge financier Mohamed Hédi Zeramdini a été élu, jeudi 29 décembre, président du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) à l’issue de la première réunion du conseil, a indiqué à l’agence TAP le juge Ahmed Souab. L’avocate Asma Ben Arbia a été également plébiscitée au poste de vice-président.

Ahmed Souab qui vient d’être nommé porte-parole du CSM a souligné que les conseils de l’ordre judicaire et de l’ordre financier devront se réunir, dans les plus brefs délais, pour combler les vacances au sein de ces structures.

Par ailleurs, Souab a indiqué que la prochaine réunion du Conseil supérieur de la magistrature aura lieu le 23 janvier 2017.

Vingt-et-un membres du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) représentant les différentes catégories de magistrats, du corps d’avocats et d’huissiers notaires se sont réunis, jeudi, pour la première fois ensemble au Bardo pour définir une position commune en vue de combler les postes vacants.

Dans une déclaration aux médias, le juge administratif Ahmed Souab a souligné que la réunion a porté sur l’examen du quorum légal nécessaire pour la tenue de cette rencontre conformément aux dispositions de la loi portant création du CSM.

D’après le juge, la vie professionnelle des magistrats, les promotions et les mutations dans le corps des magistrats sont bien derrière le retard pris dans l’installation du conseil supérieur de la magistrature.

Commentaires: