Eau minérale infectée par une bactérie : L’unité de production fermée

eauL’Office national du thermalisme et de l’Hydrothérapie (ONTH) a annoncé, vendredi 30 décembre 2016 le retrait du marché des bouteilles d’eau minérale infectées par une bactérie du genre Pseudomonas et la fermeture de l’unité de production, à la suite de la découverte de cette bactérie dans une eau commercialisée par un point de vente à Jendouba.

Cette bactérie, lorsqu’elle est du genre « méchant », pourrait se retrouver, chez l’homme, et causer des surinfections, des plaies ou brûlures, a-t-on également indiqué.

Des analyses d’échantillons d’eau minérale dans un point de vente dans la région ont révélé l’existence de cette bactérie, a reconnu l’Office, précisant que la bactérie n’existe pas dans la source d’eau, mais seulement dans les eaux embouteillées, rapporte l’agence TAP.

L’Unité de production, pourtant, certifiée ISO 22000, a été fermée par précaution et pour des travaux d’assainissement et de stérilisation des équipements, « jusqu’à la publication des résultats définitifs des analyses, soit dans 12 jours », a indiqué l’Office national du thermalisme et de l’Hydrothérapie.

En Tunisie, la consommation des eaux minérales conditionnées est estimée, en 2016, à 1 milliard et 600 millions litres.

Commentaires: