Attentat de Berlin : Un Tunisien, suspecté d’être le complice d’Anis Amri, arrêté en Allemagne

police allemande

Un Tunisien ayant été possiblement en contact avec le suspect numéro 1 de l’attentat de Berlin a été arrêté ce mercredi 28 décembre 2016, dans la capitale allemande, c’est ce que le parquet a annoncé.

Âgé de 40 ans, ce Tunisien était sur la liste des contacts enregistrés dans le téléphone d’Anis Amri.

Le parquet fédéral a annoncé, dans un communiqué rendu public, que les investigations laissent penser qu’il pourrait être lié à l’attentat et à son auteur.

Allemagne, Belgique, France, Italie, Anis Amri a aussi transité par les Pays-Bas

Après la diffusion d’images de vidéosurveillance le montrant à Lyon, les enquêteurs ont établi que l’auteur présumé de l’attaque était passé par les Pays-Bas au cours de son trajet jusqu’à Milan, où il a été tué par les policiers dans la nuit de jeudi à vendredi.

Des sources proches de l’enquête ont confirmé à l’AFP que le jeune homme était passé par les Pays-Bas, mais en partant d’une gare routière à une heure d’Amsterdam. Il «aurait voyagé dans la nuit du 21 au 22 décembre par car de la gare routière de Nimègue», une ville des Pays-Bas près de la frontière avec l’Allemagne, «jusqu’à la gare ferroviaire de Lyon-Part-Dieu». Ce trajet laisse penser que l’auteur présumé de l’attentat n’a pas séjourné de façon prolongée en France.

Lire aussi :

Commentaires: