Le Kef : Le vol d’électricité coûte à la STEG 1,7 milliard de dinars

steg

Des caisses nationales à la STEG, les sociétés nationales font face à de nombreux problèmes financiers. Pour la STEG comme pour la SONEDE, leur « querelle » avec le citoyen est éternelle.

Au Kef, la société tunisienne électricité a organisé lundi une campagne de contrôle dans plusieurs commerces de la ville, accompagnée d’une unité de police municipale et d’un huissier notaire.

La STEG dénonce 1700 millions de dinars de surplus de consommation dus au vol de l’électricité. En effet, plusieurs citoyens utilisent l’éclairage public, en reliant leurs commerces aux poteaux des rues et utilisent donc l’électricité « gratuitement ».

Notons que les dettes de la STEG auprès de ses clients a atteint à fin avril 2016, près de 949 millions de dinars (MD).

Une liste noire a été, d’ailleurs, élaborée pour regrouper les sociétés et les hôtels dont les dettes sont les plus élevées.

Commentaires: