La Tunisie n’a pas de véritables renseignements à l’étranger, avoue Hedi Majdoub

majdoub1Lors d’une séance d’audition organisée ce vendredi 23 décembre 2016, à l’APR, le ministre de l’Intérieur Hedi Majdoub est revenu sur l’affaire de l’assassinat de Mohamed Zouari.

A cet égard, il a fait savoir que son département n’avait aucune information sur l’activité de Zoauri à l’étranger, justifiant ceci par le manque de moyens et par l’inexistence ou presque de services de renseignement tunisiens à l’étranger.

En effet, le ministre a assuré qu’aujourd’hui, la Tunisie n’est pas en mesure d’avoir un véritable service de renseignement extérieur vu le manque de moyens de son département.

Toutefois, il a assuré que l’Intérieur renferme quelques « correspondants » dans des pays étrangers.

« Nous avons un système de renseignement qui est à l’image de nos moyens et capacités » a-t-il dit appelant à être réaliste à ce sujet, et ce en réponse aux questions des députés.

« La Tunisie n’a même pas un cadre juridique relatif aux renseignements » a-t-il encore expliqué.

Le ministre a indiqué qu’aujourd’hui, il y a certains qui appellent au retour du service de renseignement de Ben Ali, chose qui n’est pas possible selon le ministre car  » les services de Ben Ali infiltraient tous les appareils de l’Etat. »

Commentaires: