Le rapatriement des Tunisiens au cœur d’un entretien entre Merkel et Caïd...

Le rapatriement des Tunisiens au cœur d’un entretien entre Merkel et Caïd Essebsi

Par -

merkel

La chancelière allemande s’est entretenue ce vendredi 23 décembre 2016 avec le président de la République Beji Caïd Essebsi.

Selon le porte-parole du gouvernement allemand, les deux responsables ont évoqué le sujet du rapatriement des Tunisiens.

Cet entretien vient quelques heures après l’annonce de la mort du suspect numéro 1 de l’attaque de Berlin. Ce dernier a été abattu à l’aube de ce vendredi 23 décembre 2016, à Milan, en Italie.

La Tunisie pointée du doigt

Le ministre de l’Intérieur de Rhénanie-du-Nord-Westphalie Ralf Jäger a accusé la Tunisie d’avoir retardé l’expulsion d’Anis Amri, « disputant pour longtemps » le fait qu’il soit l’un de ses ressortissants.

« En juin 2016 sa demande d’asile a été refusée par l’Office fédéral pour la migration et les réfugiés (…) l’homme n’a pas pu être expulsé car il n’avait pas de document d’identité en règle.La procédure d’établissement d’un document tenant lieu de passeport tunisien a été engagée depuis le mois d’août, mais a pris beaucoup de temps », a-t-il expliqué.

Le ministre Allemand a ajouté que la Tunisie « a disputé le fait que cette personne soit l’un de ses ressortissants et les documents nécessaires n’ont pendant longtemps pas été établis ».

« Par coïncidence », le document de voyage émis par la Tunisie est arrivé ce mercredi en Allemagne », a ajouté Ralf Jäger, laissant entendre que la Tunisie est blâmée pour ce retard.

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo