Anis Amri, était-il sur le point de perpétrer un nouvel attentat à Milan ?

L’organisation terroriste Daech n’a pas tardé à commenter la mort du suspect numéro un de l’attentat de Berlin, Anis Amri. Dans un communiqué relayé par son agence de communication Amaq, Daech a confirmé la mort d’Anis Amri.

Dans ce même communiqué, le groupe terroriste a indiqué que l’auteur de l’attaque de la capitale allemande menait une nouvelle attaque contre une patrouille de police italienne à Milan, et a été tué lors de la fusillade.

Des propos qui viennent en totale contradiction avec les informations relayées par les médias allemands et les responsables italiens.

Selon le Bild allemand, Anis Amri est venu en Italie en passant par la France. Le tueur présumé de Berlin n’a pas obtempéré à la demande des officiers qui lui ont demandé ses papiers. Amri a alors tiré sur l’un des officiers. Après une fusillade, il a été abattu. Une information confirmée par le ministre italien de l’Intérieur Marco Minniti.

« Interpellé lors d’un contrôle routinier, le suspect a immédiatement sorti un pistolet et tiré sur l’un des policiers. Ils ont répliqué », a-t-il expliqué.

L’agence de presse Reuters a annoncé que l’agence Amaq, proche des réseaux terroristes, a publié une séquence vidéo montrant l’auteur de l’attaque de Berlin Anis Amri en train de prêter allégeance à l’organisation terroriste Daech et son leader Abou Baker Baghdadi.

Lire aussi :

Commentaires: