Taux d’encombrement de 200% dans les prisons tunisiennes

prisonLors d’une conférence internationale sur l’installation de l’Instance nationale de lutte contre la torture, la présidente de l’Instance Hamida Dridi a dénoncé l’état « lamentable » dans lequel se trouvent les prisons tunisiennes, ces « bombes à retardement », selon elle.

Hamida Dridi a indiqué que le taux d’encombrement dans nos prisons a atteint 200% et va forcément engendrer de mauvais traitements.

Évoquant les visites inopinées effectuées par l’Instance, Dridi a fait savoir que ces visites permettent d’améliorer les conditions en milieu carcéral au vu des recommandations et rapports que l’instance présentera aux différentes parties concernées pour effectuer des réformes.

« L’instance s’est rendue à quelques prisons et centres de détention mais n’a pas pu étendre ses visites à d’autres régions du pays faute de moyens », a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, la présidente de l’instance a fait remarquer que le budget réclamé par l’instance de l’ordre de 13.7 millions de dinars va diminuer après son installation vu qu’il s’agit d’un budget constitutif, rapporte la TAP.

Commentaires: