Affaire Mohamed Zouari : Après la religion, place à la diversion au nom de la Palestine !

Tribune | Par Brahim Abdellah

mohamed-zouari-kapitalis

Marre de ces énergumènes ! Ils enflamment perpétuellement la situation mettant aveuglément le feu dans une Tunisie meurtrie où des opportunistes de bas étage, sans foi ni loi pullulent sur les plateaux TV soutenant l’intolérable, sans sourciller, la thèse du complot sioniste…

Où le discernement manque indéniablement, où l’analyse à l’emporte pièce s’est faite vérité absolue, sacro vérité ! Un constat général, sans appel est à relever somme ainsi d’une naïveté haletante, symptomatique s’agissant d’une carte infaillible, d’un fond de commerce incontesté : Palestine après la religion bien évidemment…

La diversion cette basse manœuvre est aussi déployée à plein régime battant inlassablement son plein, trouvant sublime éclat depuis l’intronisation de la Secte…Cette dernière a su gravir un palier

Supérieur digne des plus grandes agences de contre espionnages supplées par les quelques collaborateurs opérant toujours au MI via sa police parallèle…

Le retour du dénommé Mohamed Zouari, nahdhaoui patenté, véritable boite noire : il n’était ni ingénieur, ni inventeur, et ni les services secrets d’où le Mossad qu’on accuse promptement leur attribuant le forfait ne saurait être derrière tout ça, énième entourloupe !

Afin que sublime glorification du personnage se fasse à l’égard du défunt le rehaussant au stade de Martyr de la Nation, et retenez bien un incontournable dans la pseudo lutte de libération de la Palestine… Hallucinant comme conclusion !

Ce Martyr ! Ce statut acclamé, réclamé par les analystes de tous bords n’était en réalité qu’un reconverti dans le trafic des armes et des terroristes expédiés en Syrie. Un dossier qui inquiétait au plus Haut niveau les Frères musulmans locaux…

Son arrestation aurait certainement et sûrement mise à nue toutes les filières et noms de ces maudits gouvernants terroristes..

Donc liquidation physique fût ! Cette affaire ne verra nulle suite !

NB

Ennahdha tiendra à remercier nos médias dans la totale désinformation dont elle fît admirablement preuve, dans la création de polémique de tous genres conduisant inéluctablement le peuple à le détourner des vrais problèmes. Le retour des égorgeurs doit se faire en catimini, ni vu ni connu…

Je ne croirai la version officielle que quand Hassan Nasrallah se prononcera sur l’affaire… Silence assourdissant ! Mettons la fratrie de côté qui à mon sens ne détiendrait nulle crédibilité…

A bon entendeur…

Commentaires: