Auditions de l’IVD : Après six ans, les familles des martyrs de la révolution exigent toujours la vérité

ab
Le père de Marouane Jemli, l’un des premiers martyrs de la région de Thala à Kasserine

Les auditions publiques organisées par l’Instance Vérité & Dignité ont repris dans la soirée du samedi 17 décembre 2016, pour revenir sur les cas des parents des martyrs des évènements de la révolution.

En effet à l’occasion de cette 4e séance d’audition de l’IVD, trois cas de meurtre prémédité ont été entendus. Les trois cas concernent les martyrs, Yakine Guermezi, Marouane Jemli et Mohamed Jebli.

Kamel Jemli, le père de Marouane Jemli, l’un des premiers martyrs de la région de Thala à Kasserine a témoigné des circonstances de la mort de son fils. A cet égard, il a cité des cadres sécuritaires qui les a accusés d’avoir tiré sur son fils.

Selon son témoignage, son fils a été tué par des tirs de balles très précis au niveau de la partie supérieure de son corps.

« Après six ans de ces évènements de la révolution, nous ne savons toujours pas la vérité sur la mort de nos proches, la justice militaire n’a rien fait pour nous. Nous connaissons les identités de ceux qui ont tiré sur nos fils mais nous ne pourrons rien faire » a-t-il dit appelant à transférer le dossier de son fils aux tribunaux civils.

Rappelons-le, lors des premières auditions publiques de l’IVD, Ourida Kadoussi, mère du martyr de la révolution Raouf Ben Kaddous a également exigé le transfert du dossier judiciaire de son fils, des tribunaux militaires, au processus juridique de la justice transitionnelle.

Commentaires: