Auditions publiques de l’IVD : Les atrocités des geôles tunisiennes

mahrzeia-ben-abedLes auditions des victimes des atteintes aux droit de l’Homme ont repris. Les Tunisiens ont pu, dans la soirée du vendredi 16 décembre 2016, découvrir de nouvelles révélations et témoignages sur les dépassements enregistrés avec des cas relatifs aux événements du pain (1984).

Maherzia Ben Abed, ancienne membre du Mouvement de la Tendance Islamique (Ex-Enahdha), a témoigné des atrocités qu’elle a vécues sous le régime de Ben Ali.

Arrêtée en 1991 sous le régime de Ben Ali, la victime a avorté suite à un cas de torture pratiqué, à la prison des femmes de la Manouba et ce en présence de son petit enfant.

salem-kardounSalem Kardoun a fait partie des victimes ayant présenté leur cas hier. Mélangeant faits historiques et humour, l’ancien officier supérieur de l’armée nationale, a indiqué avoir été arrêté et torturé par les services sécuritaires de Ben Ali en 1991, qui l’ont accusé d’être impliqué dans l’affaire de « Baraket Essahel ».

Les événements du pain ont été évoqués, à travers le témoignage du frère d’un enseignant tué par balle, lors des protestations de janvier 1984.

« Je ne vais pas pardonner et ma famille non plus. Ma mère veut savoir qui a tué son fils ! Il faut que les coupables soient jugés », s’est-il exprimé.

Lire aussi :

Commentaires: