Travaux au port de Zarzis pour accueillir des lignes maritimes de transport de passagers

po

Le ministre du transport, Anis Ghedira, a donné, vendredi 9 décembre 2016, le coup d’envoi des travaux de curage du port commercial de Zarzis, qui devront se poursuivre jusqu’au mois de février 2017, moyennant une enveloppe de 23 millions de dinars.

Ghedira a indiqué que ces travaux permettront au port de reprendre ses activités, d’accueillir de grands navires et d’encourager l’investissement, ajoutant que l’infrastructure du port permet d’accueillir des navires de transport de passagers, étant donné le grand nombre des Tunisiens originaires du Sud et résidant à l’étranger.

La participation de la société civile est, a-t-il dit, nécessaire dans ce contexte pour faire connaitre la ligne maritime de transport des passagers et garantir les chances de sa réussite et de sa durabilité.

Le ministre a indiqué que l’opération de curage du port, qui permettra d’atteindre une profondeur de 11 mètres, s’inscrit dans le cadre d’un programme cohérent pour sa mise à niveau dont le coût est estimé à 54 millions de dinars et comprenant également la mise à niveau du quai pétrolier.

Il a ajouté que le choix d’une Banque d’affaires pour la commercialisation du projet de la zone économique de Zarzis composée essentiellement d’une zone logistique, d’une zone libre et d’une zone industrielle est dans sa dernière phase afin de contribuer à polariser les investissements, rapporte l’agence TAP.

Evoquant l’aéroport international de Djerba-Zarzis, Ghedira a fait savoir que des projets importants sont prévus au profit de l’aéroport au cours de 2017.

Ils consistent en le réaménagement de la piste de l’aéroport, la pose de détecteurs d’explosifs dans le cadre de l’augmentation du niveau de sécurité dans les aéroports tunisiens et l’installation d’équipements de contrôle modernes estimés à une enveloppe dépassant les 60 millions de dinars.

Commentaires: