Pluies diluviennes, inondations et perturbations : La Tunisie, de nouveau paralysée

inondationsIl pleut des cordes depuis la soirée du mercredi 7 décembre. Une pluie qui fait le bonheur des agriculteurs, mais qui a, encore une fois, paralysé le pays. En effet, et comme à l’accoutumée, artères et rues des villes ont été inondées, le trafic routier perturbé !

L’institut National de Météorologie annonce d’ailleurs d’importantes précipitations sur tout le pays et une persistance des précipitations avec un temps temporairement orageux. Les pluies seront en quantités localement importantes sur les régions côtières du nord, tel que le Grand-Tunis, Bizerte et le Cap Bon puis gagneront progressivement la région du Sahel avec possibilité des chutes de grêle par endroits et des vents forts dépassant 80 km/h.

104 mm à Mahdia

Les précipitations enregistrées durant les dernières 24 heures (de la matinée du mercredi 7 à la matinée du jeudi 8 décembre) ont été importantes. Dans le Grand-Tunis, on a enregistré jusqu’à 50 mm ; à Ben Arous jusqu’à 65 mm ; à Bizerte 58 mm ; à Nabeul 80 mm ; le Kef 2 mm ; Jendouba 11 mm ; Béja 6 mm ; Monastir 23 mm ; Sousse 36 mm ; Mahdia 104 mm ; Kairouan 8 mm ; Sidi Bouzid 15 mm ; Kasserine 15 mm ; Sfax 3 mm ; Gafsa, Kebili, Médenine, Tataouine 2 mm.

Les métros partiellement paralysés

Par ailleurs, dans le Grand-Tunis, le trafic des métros n°2 et n°4 à Tunis a été partiellement paralysé dans la matinée du jeudi 8 décembre 2016 suite aux importantes chutes de pluie.

Des bus ont été détachés pour le transport des voyageurs notamment entre Tunis et l’Ariana.

Commentaires: