Reconversion des dettes, formations en micro-finance, sécurité… Ce que le Benelux prévoit pour la Tunisie

benelux

A l’occasion de sa visite officielle en Tunisie, le Premier ministre belge Charles Michel a déclaré que son pays compte reconvertir une partie de la dette tunisienne en projets d’investissement pour aider la Tunisie à booster son économie et améliorer son taux de croissance.

Cette déclaration a été faite lors d’une conférence de presse tenue hier, lundi 5 décembre 2016, au Palais du gouvernement à la Kasbah, à l’issue d’un entretien entre le chef du gouvernement Youssef Chahed et les trois Premiers ministres du Benelux (Bruxelles, Pays-Bas et Luxembourg), respectivement Charles Michel, Mark Rutte et Xavier Bettel. Ces derniers ont affirmé leur disposition à soutenir la Tunisie dans les domaines, politique, économique et sécuritaire pour lutter contre le terrorisme, le crime organisé et l’extrémisme.

M. Charles Michel a affirmé le soutien de son pays à la consolidation des institutions démocratiques, au développement de l’économie et au renforcement du partenariat dans le domaine sécuritaire à travers l’intensification de la formation des forces de sécurité.

Quant au Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel, il a fait part de la disposition de son pays à appuyer la Tunisie dans les domaines de la formation des jeunes et de la micro-finance.

De son côté, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a affirmé la disposition de son pays à soutenir la Tunisie dans ses efforts de lutte contre le chômage et la garantie de la sécurité pour réaliser la croissance économique, rapporte la TAP.

Commentaires: