Le ministère de l’Intérieur ouvre une enquête suite à l’agression des joueurs du CSS

CSS 2015

Dans un communiqué rendu public ce lundi 5 décembre 2016, le ministère de l’Intérieur est revenu sur l’affaire de l’agression du bus du Club Sportif Sfaxien samedi 3 décembre 2016, près de Gabès.

Une enquête sera ouverte pour déterminer les dessous de cette affaire et savoir s’il y a eu des dépassements, indique le ministère de l’Intérieur

Le communiqué ajoute que la Direction générale de la Garde nationale rejette tout acte portant atteinte à la loi et que toute personne victime de dépassement peut porter plainte devant la justice.

Rappelons que le comité directeur du Club Sportif Sfaxien avait décidé hier, dimanche 4 décembre 2016, d’envoyer une plainte au ministère de l’Intérieur, au ministère de la Jeunesse et des Sports, à la Fédération Tunisienne de Football (FTF) et à la Ligue Nationale du football Professionnel, et ce suite à l’agression de ses joueurs par des policiers.

Selon le gardien de but de l’équipe, Rami Jeridi, dans une déclaration à la radio, trois joueurs du CSS ont été agressés par la police, en rentrant de Zarzis, suite au match qui a opposé le CSS à l’ES Zarzis, dans le cadre de la 9eme journée de la Ligue1.

Des propos confirmés par le médecin du club, Habib Euch, déclarant à son tour, que la délégation du CSS a été harcelée par la police sur le chemin du retour, précisant que le bus de l’équipe a été intercepté par une patrouille sécuritaire qui a effectué un contrôle de papiers de 25 minutes ce qui provoqué des altercations verbales entre les joueurs et les agents de sécurité.

Commentaires: