Tunisie : Quand une avocate appelle au meurtre d’un homosexuel !

hanan-khmiri

Le 27 novembre dernier, le jeune Haythem est victime d’une agression homophobe. Haythem, homosexuel, avait été agressé à coups de couteau, en plein centre-ville. Il est actuellement hospitalisé et doit subir une intervention à son œil gauche.

Le jeune homme, ayant fait partie des six jeunes de Kairouan emprisonnés pour homosexualité en janvier dernier a été traité de tous les noms par deux personnes qui l’ont poignardé, puis frappé avec une bouteille en verre sur le visage.

Réagissant à cette agression, une avocate, Hanan Khmiri, dirigeante au sein du parti Hezb Ettahrir et responsable du département « Femmes », publie dans la soirée du 1er décembre un statut Facebook dans lequel elle appelle au meurtre du jeune Haythem.

Pire encore, elle demande à ce que « ce criminel (elle le cite ainsi) soit jeté du plus haut bâtiment de Tunis », citant l’hôtel Africa, conformément à la chariaâ.

L’avocate va même plus loin en signalant qu’elle aimerait déposer plainte pour la dissolution de l’association tunisienne de défense des homosexuels, Shams, qui a obtenu son visa le 18 mai 2015.

Suite à ce post, Shams a décidé de porter plainte contre ladite avocate pour incitation au meurtre.

Lire aussi :

Commentaires: