Tunisia 2020 : Ce qu’il faut savoir sur la Conférence internationale de l’investissement

tunisia-2020

Le forum international de l’investissement se tient à partir de ce mardi 29 novembre 2016, au Palais des congrès de Tunis.

Des centaines d’Hommes d’affaires, de représentants de grandes sociétés et de journalistes prennent part à ce rendez-vous attendu depuis des mois.

Une occasion jugée « en or » pour la Tunisie, qui cherche à attirer les investisseurs étrangers découragés par l’instabilité économique et sécuritaire par lesquelles le pays est passé.

Des délégations de haut niveau

Plusieurs pays participants au Tunisia 2020 seront représentés par des délégations « spéciales ».

La France par exemple sera représentée au plus haut niveau politique à l’ouverture de la Conférence internationale par le Premier ministre français, M. Manuel Valls. Il sera accompagné du Président de l’Assemblée nationale, M. Claude Bartolone, du Secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger, M. Matthias Fekl, du Directeur général de l’Agence française de Développement, M. Rémy Rioux, du directeur général d’Expertise France, M. Sébastien Mosneron-Dupin, ainsi qu’une délégation du MEDEF International dirigée par M. Eric Hayat, Président du conseil des chefs d’entreprise France-Tunisie, et composé de près de quarante représentants de grands groupes français.

Quant à l’Allemagne, la délégation sera conduite par l’ancien Président de la République fédérale d’Allemagne, M. Christian Wulff. La délégation officielle comprend Dr. Joachim Rücker, Représentant spécial du Gouvernement fédéral chargé du partenariat pour la stabilité au Moyen-Orient et M. Günter Nooke, Représentant personnel de la chancelière fédérale allemande, Dr. Angela Merkel, chargée des Affaires africaines, et Délégué de l’Afrique auprès du Ministère fédéral de la Coopération (BMZ)

La Chine sera représentée par une délégation chinoise formée de plusieurs hommes d’affaires de l’organisation SICO (Silk Road International Cultural & Economic Coopération Organization). Le secrétaire général de SICO, M. Hong Hong, le Général Manager de China Railways et le président d’une compagnie de fabrication de voitures électriques participeront à cet événement.

Des projets dans divers secteurs

Au total, 142 projets répartis sur 20 secteurs seront présentés aux investisseurs étrangers. Leur valeur globale s’élève à 67 milliards de dollars.

Les projets sont répartis comme suit :

  • Transport : 21 projets, dont le coût de financement est de 4307 millions de dinars
  • Numérique : 3 projets, dont le coût de financement est de 2696 MD
  • Développement Régional : 4 projets, dont le coût de financement est de 2610 MD
  • Energie : 7 projets, dont le coût de financement est de 1914 MD
  • Environnement : 9 projets, dont le coût de financement est de 956 MD
  • Industrie: 6 projets, dont le coût de financement est de 893 MD
  • Eau et Assainissement : 4 projets, dont le coût de financement est de 756 MD
  • Logement : 2 projets, dont le coût de financement est de 541 MD
  • Agriculture : 17 projets, dont le coût de financement est de 471 MD
  • Santé : 13 projets, dont le coût de financement est de 454 MD
  • Agroalimentaire : 1 projet, dont le coût de financement est de 450 MD
  • Education : 3 projets, dont le coût de financement est de 372 MD
  • Développement humain : 1 projet, dont le coût de financement est de 370 MD
  • Logistique : 3 projets, dont le coût de financement est de 360 MD
  • Mines : 1 projet, dont le coût de financement est de 200 MD
  • Immobilier : 4 projets, dont le coût de financement est de 130 MD
  • Culture et Tourisme : 9 projets, dont le coût de financement est de 81 MD
  • Sport : 1 projet, dont le coût de financement est de 80 MD
  • Administration : 1 projet, dont le coût de financement est de 72 MD
  • Genre : 1 projet, dont le coût de financement est de 18 MD
Le projet le plus coûteux ?

« Tunisia numérique 2020 » sera le projet le plus coûteux avec une valeur de 2172 millions d’euros. Le programme régional de développement est second, avec 1006 millions d’euros puis le projet « Ports en eaux profondes d’Enfidha », avec un coût de 860 millions d’euros.

Les thématiques au rendez-vous

Neuf thématiques sont au programme : Economie numérique : la Tunisie hub régional ; Tourisme, Tunisie nouvelle offre ; Education, une économie du savoir ; Industries automobile et aéronautique, la Tunisie pôle en parallèle ; Industrie textile, quelle stratégie de relance ? ; Santé et industrie pharmaceutique, opportunité régionales ; Electricité et énergies renouvelables : nouvelles perspectives ; Agriculture et agro-industries, redéfinir les orientations stratégiques ; Gestion de l’eau.

Commentaires:

Commentez...