Tunisie : Une vigilance continue contre le terrorisme

Forces spécialesUn an après l’attentat qui a frappé les douze agents de la sécurité présidentielle à la rue Mohamed V, il est plus que nécessaire de se rappeler que le terrorisme constitue la plus sérieuse et grande menace qui peut faire rentrer le pays dans une spirale de violence, même si d’autres phénomènes peuvent être tout aussi dévastateurs.

On se rappelle que cet attentat s’est produit à la veille du démarrage des Journées Cinématographiques de Carthage, et qu’il a contribué à la motivation des tunisiens pour assister en grand nombre à cette manifestation.

Depuis cette date, la lutte contre le terrorisme a pris un autre tournant en Tunisie avec la réussite des forces de sécurité à faire capoter plusieurs attentats qui visaient à la fois les bâtiments publics, les agents de la sécurité (policiers et militaires).

Mais, on a aussi vécu la tentative d’occuper la ville de Ben Guerdane quelques mois après (le 16 mars dernier) qui a vu nos forces de sécurité et notre armée parvenir à repousser les assaillants dont la volonté consistait à établir un émirat dans cette région de notre pays.

En cette occasion, nos forces sécuritaires ont démontré un professionnalisme et un patriotisme qui font honneur à notre pays, et elles ont pu s’ériger en tant que notre principal atout dans la lutte contre le terrorisme.

Ces deux opérations terroristes de grande envergure ont provoqué une véritable onde de choc au sein du peuple tunisien. Les citoyens ont compris que la lutte contre le terrorisme dépend de la volonté et exige la participation de tous à cet effort. La vigilance doit non seulement concerner tout le monde mais elle doit aussi être continue et ne jamais se relâcher.

C’est cette manière d’agir qui a mis nos forces de sécurité sur les traces de plusieurs apprentis terroristes avec le démantèlement de plusieurs groupes et sur les traces de plusieurs caches d’armes qui furent découvertes.

Elles se sont surtout multipliées ces derniers temps dans cette même ville de Ben Guerdane, la dernière ayant été découverte aujourd’hui, ce qui démontre que la menace demeure très sérieuse d’autant plus que les conséquences de l’évolution de la situation politique en Libye pourraient entraîner de nouveaux développements qui nécessitent des mesures spéciales et efficaces.

En outre, il convient de préciser que la lutte contre le terrorisme doit toucher tous les aspects de la vie culturelle, éducative, médiatique et tout ce qui se rapporte à la confection des esprits. C’est dire que la bataille sera très dure et très longue, et exige un souffle inépuisable.

L.L.

Commentaires:

Commentez...