Ben Guerdane : Enquête ouverte contre 16 accusés après la découverte de 18 dépôts d’armes

armes-ben-guerdane

Le porte-parole du Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, Sofiene Selliti, a annoncé que le parquet a ouvert une enquête contre 16 accusés impliqués dans l’affaire des dépôts d’armes découverts récemment à Ben Guerdane.

Ces personnes sont en lien avec Talal Saïdi. élément terroriste tué le 8 novembre 2016.

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP, Selliti a rappelé que l’élimination de Talal Saidi et la saisie de son téléphone portable ont permis la découverte d’une importante quantité d’armes de guerre, de munitions et d’explosifs dans 18 différents sites à Ben Guerdane.

« Des personnes ayant apporté leur soutien logistique et matériel aux éléments terroristes retranchés dans les montagnes de Kasserine ont été arrêtées après des opérations de perquisition dans plusieurs domiciles menées avec l’assentiment du parquet près du Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme. », a-t-il ajouté.

On trouve parmi ces 16 accusés, 6 placés en garde à vue, 3 emprisonnés dans le cadre d’autres affaires, 6 en fuite et un autre en liberté.

Le juge d’instruction a émis 5 mandats de dépôt. Le sixième accusé subira un interrogatoire au début de la semaine prochaine, indique la même source.

Un nouveau dépôt d’armes découvert

Toujours selon la TAP, les unités sécuritaires et militaires à Médenine ont découvert, hier jeudi 24 novembre 2016, un nouvel entrepôt d’armes dans la région de Chareb Rajal à Ben Guerdane.

Les unités ont pu saisir 37 roquettes RBG, 38 grenades à main, 34 des grenades défensives, des explosifs, des kalachnikovs et des munitions.

Commentaires:

Commentez...