Affaire du conteneur belge : Le propriétaire condamné bénéficie d’un sursis

belge

Le tribunal de première instance à Nabeul a condamné, jeudi 24 novembre 2016 l’homme d’affaires belge, propriétaire du conteneur de jouets et d’armes « factices », à un an et quatre mois de prison avec sursis.

En effet, une amende qui s’élève à 86 mille dinars, soit 35 mille euros, lui a été également infligée.

Parmi les accusations, le belge a été inculpé pour avoir apporté des munitions sans autorisation sur le sol tunisien.

Rappelons-le, la brigade des enquêtes douanières a saisi le 9 février 2016 un conteneur plein d’armes et de munitions « factices », après son passage au port commercial de Radès.

KJ

Commentaires:

Commentez...