Tunisie : La moitié des femmes artisanes travaillent au noir

femme-artisane

A l’occasion de l’ouverture des travaux d’un atelier régional organisé par le centre CAWTAR (centre de la femme arabe pour la formation et la recherche) sur les femmes marginalisées, la ministre de la Femme, de la famille et de l’enfance, Naziha Laabidi a indiqué que près de 50% des femmes artisanes en Tunisie travaillent dans le secteur informel.

La ministre a ajouté que son ministère a mis en place une série de mesures en faveur de la femme rurale pour organiser son travail outre la relance du portail pour les femmes artisanes afin de promouvoir la commercialisation de leurs produits à l’étranger, soulignant tous les artisans et artisanes à adhérer au secteur formel pour bénéficier de la couverture sociale et protéger leur avenir.

La directrice exécutive du centre CAWTAR, Soukeina Bouraoui a, de sa part, affirmé que le taux de femmes travaillant dans le secteur informel a évolué dans tous les pays de la région arabe.

« Le centre collabore avec la fondation FORD, pour sensibiliser les femmes afin de les convaincre de l’importance d’adhérer au secteur formel à travers la mise en œuvre d’un projet régional sur « les organisations de la société civile et les femmes travaillant dans le secteur informel en Tunisie, au Maroc et en Egypte ».

Commentaires:

Commentez...