Procès contre l’ex-ambassadeur français à Tunis qui voyageait avec 350.000 euros en liquide

bo

L’ex-ambassadeur de France en Tunisie, Boris Boillon sera jugé le 23 mars 2017 devant un tribunal correctionnel, pour abus de biens sociaux.

En effet, selon les informations de RTL, l’ex-ambassadeur avait été arrêté en juillet 2013, à Paris, en possession de 350.000 euros et 40.000 dollars en liquide.

Il sera confronté également à d’autres accusations dont le blanchiment de fraude fiscale et le manquement à l’obligation déclarative de transferts de capitaux.

L’ancien conseiller diplomatique de l’ex-président Nicolas Sarkozy, alors reconverti dans le privé, avait été intercepté par la douane le 31 juillet 2013, tandis qu’il s’apprêtait à monter dans un train à destination de Bruxelles, ajoute la même source.

Commentaires:

Commentez...