Lotfi Naguedh… tué pour un parti disparu !

na

La cour pénale du Tribunal de Première Instance de Sousse a annoncé ce jeudi 10 novembre 2016 que le procès du meurtre du coordinateur général de Nidaa Tounes à Tataouine Lotfi Naguedh a été reporté à la date du 14 novembre 2016.

Une actualité qui nous rappelle des circonstances absurdes entourant l’assassinat de Lotfi Naghuedh alors qu’il militait pour fonder un parti disparu.

En effet, bien que des militants représentant plusieurs fractions du parti qui se sont plongés dans un état d’anarchie politique, refusent toujours de reconnaître que le parti n’existait plus, les données concrètes affirment autres choses.
Le parti étant fondé sur un principe de sacrifice et de diversité regroupant plusieurs courants idéologiques et politiques peine aujourd’hui à s’unir autour d’un seul projet, en l’absence d’une personnalité charismatique.

Contradiction entre certains qui ont sacrifié leurs vies pour la fondation de ce projet et d’autres qui font tout pour le détruire, à bas la violence.

KJ

Commentaires:

Commentez...