Tunisie : Bonne nouvelle pour les sans-abris

sss

Le ministre des affaires sociales, Mohammed Trabelsi s’est entretenu, lundi, avec Marie Shuber, directrice exécutive de l’organisation internationale « SAMU social international » afin d’étudier les moyens de mise en place d’un partenariat à travers la conclusion d’un accord de coopération dans le domaine du SAMU social au profit des catégories vulnérables pour la période 2017-2019.

A cette occasion, Mohamed Trabelsi a mis l’accent sur l’importance du mécanisme du SAMU social dans la lutte contre l’exclusion, la marginalisation, la pauvreté et la délinquance, soulignant à ce propos, l’importance du travail participatif entre le ministère, les composantes de la société civile et les organisations internationales œuvrant dans ce domaine.

Au cours de cette rencontre qui s’est déroulée en présence du directeur du centre d’encadrement et d’orientation sociale d’Ezzahrouni, le ministre a souligné la disposition de son département à s’inspirer du savoir-faire de « SAMU social international » afin d’appuyer les programmes d’action de l’équipe travaillant avec le mécanisme du SAMU social en Tunisie.

De son côté, Marie Shuber a fait savoir que l’organisation « SAMU social international » est prête à offrir son assistance technique en faveur de la formation et l’amélioration des compétences de l’équipe du travail en plus de la mise en place d’une base de donnée relative aux différentes situations prises en charge, rapporte l’agence TAP.

Rappelons que le mécanisme du SAMU social a démarré en Tunisie le 8 décembre 2015 au centre d’encadrement et d’orientation sociale d’Ezzahrouni. Constitué d’un sociologue, psychologue, aide-soignant, chauffeur et agent ; l’équipe du Samu social a pour mission d’effectuer une enquête de terrain sur les sans-abris, de leurs proposer des services sur place et d’accompagner ceux qui le souhaitent vers les structures d’hébergement et établissements d’assistance spécialisés.

KJ

Commentaires:

Commentez...