Radhia Nasraoui : Au moins 15 plaintes pour torture sont déposées chaque mois

torture

Lors d’une rencontre organisée hier, samedi 5 novembre 2016, portant sur la relation entre le citoyen et les forces de l’ordre, la président de l’organisation tunisienne de lutte contre la torture Radhia Nasraoui a indiqué qu’entre 15 et 20 plaintes pour torture et maltraitance sont reçues chaque mois.

Chose qui n’est pas récente. Selon le deuxième rapport sur « la réalité des libertés en Tunisie » présenté en septembre par le président de la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme (LTDH), Abdessattar Ben Moussa,  400 cas de torture ont été recensés durant la période allant d’octobre 2013 jusqu’à octobre 2015.

Le rapport fait état de cas d’agressions physiques et morales commis contre plusieurs journalistes depuis la révolution, citant notamment leur comparution récurrente devant la justice, leur interdiction d’accéder à l’information et la destruction de leurs outils de travail.

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...