Tourisme en Tunisie : Le vin peut-il être une solution de rechange ?

vin

Avec la détérioration du secteur touristique suite aux multiples attaques terroristes, la Tunisie cherche à trouver d’autres solutions pour améliorer sa situation économique. Et c’est le tourisme viticole qui pourrait faciliter la tache.

L »industrie » du vin n’est pas récente en Tunisie. Avec plus de 3000 ans d’histoire dans la vinification, la Tunisie est prête à s’attaquer aux raisins et à montrer sa culture viticole à tous.

C’est le site CapitalFm qui a lancé cette nouvelle. Selon cette source, quelques 30.000 acres de terre sont consacrés à la vinification en Tunisie. Plus de la moitié de la production de vin est rosé, avec 25 à 30 pour cent de rouges et moins de 10 pour cent de production blanche.

Presque tout le vin tunisien est consommé à l’intérieur du pays, même si les viticulteurs veulent désespérément changer. Ces derniers souhaitent la création d’une route touristique hybride qui sera consacrée à l’archéologie mais aussi au vin, dans le but d’informer les consommateurs sur la longue histoire de la Tunisie, aussi bien sur le plan architectural/historique que sur le plan viticole.

Les principaux marchés d’exportation sont la France et l’Allemagne, avec des exportations minimales vers les États-Unis, la Belgique et la Russie. Mais si ce nouveau plan touristique fonctionne comme attendu, les Tunisiens espèrent que le marché des exportations deviendra beaucoup plus significatif marquant ainsi près de 3000 ans de vinification.

Commentaires:

Commentez...