8000 contes, revues et recueils de poésie distribués aux détenus des prisons du Grand Tunis

prisonQuelque 8000 livres ont été distribués ce mardi 1er novembre sur les bibliothèques des prisons du Grand Tunis pour inciter les prisonniers à la lecture et en améliorer leurs conditions de détention. Une initiative lancée par le bureau de l’Organisation mondiale contre la torture à Tunis.

Selon l’inspecteur des services des prisons et de rééducation, le Général Adel Sendid, une commission a été mise en place pour examiner les publications qui seront distribuées sur les bibliothèques des prisons.

Le contenu des publications vérifié

« La Commission a déjà vérifié le contenu des publications, de manière à faire en sorte qu’elles ne comportent pas des messages de haine ou d’incitation à la violence. Les publications sont essentiellement des contes, des revues et des recueils de poésie », a-t-il précisé.

« Grâce à cette initiative lancée par le bureau de l’Organisation mondiale contre la torture à Tunis, les bibliothèques des prisons du Grand Tunis seront enrichies par des livres et des revues en plusieurs langues (arabe, français, anglais, allemand et italien). Les établissements carcéraux tunisiens accueillent aussi des prisonniers étrangers », a déclaré à l’agence TAP le Général Adel Sendid.

Séances de lecture

Les livres seront distribués sur les établissements pénitentiaires comme suit : la prison de la Manouba 1500 livres, la prison de Borj El Amri 2000 livres, la prison de la Mornaguia 2000 livres, la prison de Mornag 1500 livres, le centre de rééducation des mineurs d’El Mourouj 500 livres et le centre de rééducation des filles mineures d’El M’ghira 500 livres.

Selon Sendid, « cette initiative sera généralisée sur les autres prisons de la Tunisie comme celles de Siliana et de Borj Erroumi ». « La distribution des livres sera suivie de séances de lecture, afin d’inciter les détenus à la lecture », a-t-il précisé.

12.000 publications collectées

Pour sa part, la directrice du bureau de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) à Tunis Gabriele Reiter a indiqué qu’un grand nombre de Tunisiens ont participé à la campagne de collecte de livres qui ont atteint un total de 12.000 publications dont 8000 sont distribués aujourd’hui.

« Cette initiative a pour objectif d’améliorer les conditions de détention dans les prisons et de diversifier les moyens de loisirs et de divertissement dans les établissements carcéraux », a-t-elle indiqué.

Commentaires:

Commentez...