Youssef Chahed : « L’administration publique tunisienne est accablée »

Youssef-Chahed

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a indiqué samedi 29 octobre 2016 que l’administration publique tunisienne est “accablée” et a besoin d’être appuyée pour s’acquitter au mieux de sa mission au service du citoyen et pour agir contre la corruption, les pots-de-vin et la contrebande.

Présidant l’ouverture de la Conférence des directeurs généraux 2016 du ministère de la Fonction publique et de la gouvernance, Youssef Chahed a souligné l’appui de l’Etat aux directeurs généraux de la Fonction publique et l’importance de libérer les talents et les compétences dont dispose l’administration publique pour l’exécution des politiques de développement, le rétablissement de la confiance du citoyen dans l’administration et l’amélioration des prestations de services en sa faveur.

Le chef du gouvernement a exhorté les directeurs généraux de la Fonction publique à “briser le mur de la peur”, à être une force de proposition et à présenter des initiatives qui constitueront la base des réformes à engager par l’Etat, rapporte l’agence TAP.

Youssef Chahed n’a pas nié l’existence de difficultés entravant l’action de l’administration publique s’agissant notamment de la politisation de l’administration, et de la propagation du phénomène de pots-de-vin et de la corruption durant les dernières années de manière influant négativement sur son rendement et provoquant une crise de confiance des citoyens.

KJ

Commentaires:

Commentez...