I Watch : « Les frères Karoui visés par une enquête judiciaire »

 Ghazi et Nabil Karoui, photo AFP/Fethi Belaid
Ghazi et Nabil Karoui, photo AFP/Fethi Belaid

La justice tunisienne a récemment ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire sur la base d’une présomption d’escroquerie et d’évasion fiscale impliquant les frères Nabil et Ghazi Karoui, a déclaré hier, mardi 11 octobre, l’association « I Watch » à l’agence Tap.

L’association anticorruption I Watch, créée en 2011, a précisé que cette mesure intervient suite à l’enquête qu’elle a publiée le 10 juillet 2016.

Dans un rapport intitulé « CE QUE CACHE LA CHAINE DES FRÈRES KAROUI », I Watch soupçonne le groupe Karoui d’évasion fiscale par le biais d’un groupe de filiales installées dans plusieurs pays, notamment au Luxembourg.

Les frères Karoui ont porté plainte contre I Watch pour diffamation et estiment qu’il s’agit d’une opération orchestrée par des parties occultes et dont les objectifs sont politiques.

Le 31 août dernier, I watch a déposé une plainte auprès de l’instance nationale de lutte contre la corruption sur la base d’une présomption d’escroquerie et d’évasion fiscale à l’encontre des frères Karoui.

Selon la Tap, I watch a qualifié de « positives » les décisions de la justice et du ministère des Finances, faisant remarquer qu’elle suivra de près le cours de l’enquête et informera l’opinion publique des derniers développements que ce soit dans l’affaire de Nessma ou autres affaires confiées à la justice.

Le Groupe de communication internationale Karoui & Karoui a été créé en 1996 en Tunisie et Nessma TV en mars 2007. Nabil Karoui a démissionné de son poste de Président directeur général, en mai 2016, afin de faire partie officiellement de la direction de Nidaa Tounes.

Commentaires: