Tunisie : 68.000 ha de terrains agricoles de l’Etat ont été spoliés

ttLe secrétaire d’Etat aux domaines de l’Etat et aux affaires foncières, Mabrouk Kourchid a fait savoir ce mardi 27 septembre 2016 que des citoyens ont profité du vide sécuritaire ayant suivi les évènements du 14 janvier 2011 pour mettre la main sur 68 mille hectares de terrains agricoles fertiles appartenant à l’Etat.

En effet, intervenant sur les ondes de Mosaïque FM, Mabrouk Kourchid a affirmé que l’Etat est parvenu à récupérer une ferme contenant 7000 palmiers dans la région de Douz.

A cet égard, Kourchid a appelé tout citoyen « ayant un sens de patriotisme qui a mis la main volontairement ou involontairement à se présenter aux autorités pour tenter de trouver une solution acceptable par tous ».

Rappelons-le, dans une interview accordée à Assabah et publiée ce mercredi 21 septembre 2016, le secrétaire d’Etat aux domaines de l’Etat Mabrouk Kourchid a expliqué qu’au lendemain de la révolution « une partie du peuple tunisien » s’est emparée de plusieurs biens publics dont notamment des terres agricoles. Selon ses dires, leur valeur dépasse celle des biens spoliés avant la révolution.

Lire aussi: 

Commentaires:

Commentez...