Les 125 coups de canon de Sidi Mohamed Lamine Pacha Bey

Les 125 coups de canon de Sidi Mohamed Lamine Pacha Bey

Par -

Lamine bey1Il existait dans la Tunisie husseinite une tradition selon laquelle on annonçait par un coup de canon chaque mouton offert à une famille démunie.

C’est bien entendu à l’occasion de Aid el Idha que cette coutume intervenait. Et la tradition voulait qu’on tende l’oreille afin de compter les coups de canon et constater la mansuétude du souverain.

Le dernier à avoir pratiqué cette tradition n’est autre, pour le désigner par son titre, que Sidi Mohamed Lamine Pacha Bey, dernier souverain de la dynastie husseinite.

On raconte encore à Hammam-Lif qu’une année particulièrement faste, on compta jusqu’à 125 coups de canon, ponctués par les vivats de la foule qui reprenait en chœur le tout aussi traditionnel « Allah yonsor Sidna »…

Autre temps, autres mœurs ! En effet, de nos jours, on continue à pratiquer une charité d’Etat à l’occasion des grandes fêtes religieuses. Seulement, comme en cette année 2016, on se contente de remettre une quarantaine de dinars aux démunis pour qu’ils puissent fêter l’Aid.

Plus largement, les familles sont aussi charitables et font don de moutons entiers aux plus pauvres pour le « korbane » des défunts décédés dans l’année et, souvent, dans l’anonymat qui sied à toute charité bien ordonnée qui, malgré la maxime connue, ne commence jamais par soi-même.

H.B.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo