Le contrôle des informations par l’intranet halal iranien épinglé par RSF !

Le contrôle des informations par l’intranet halal iranien épinglé par RSF !

Par -
Intranet Halal Iran (Photo : Slate.fr)
Intranet Halal Iran (Photo : Slate.fr)

Reporters Sans Frontières a condamné le contrôle des autorités iraniennes de toute information sur internet depuis la création de son réseau d’information nationale également appelé « intranet halal ».

Deux agences de presse et plusieurs sites d’information ont été bloqués le 4 septembre 2016, une semaine après l’annonce du lancement officiel de « l’Internet halal ».

Ces dernières semaines, le Centre de surveillance des délits organisés (Gardiens de la Révolution) a annoncé la convocation et l’arrestation d’une centaine d’internautes.

Selon RSF, les agences de presse Mojnews et Bornanews et au moins deux autres sites d’information, puyesh et 9sobh, ont été bloqués sur ordre du Comité pour déterminer les contenus conformes aux délits d’internet, présidé par le procureur général.

La cause de ce blocage n’est autre que la republication des documents publiés sur la vente par la mairie de Téhéran de terres et d’appartements de la ville à des fonctionnaires haut placés et des membres du conseil municipal ou pour avoir critiqué le système judiciaire sur son ambiguïté dans la lutte contre la corruption.

Depuis un an, les différentes sections des Gardiens de la Révolution annoncent le démantèlement et l’arrestation systématique des réseaux actifs agissant “contre la sécurité morale de la société”, des “modeling criminals” (photos/vidéos de mannequins) ou encore ceux qui “insultent les croyances religieuses”.

L’Iran est classé 169e sur 180 dans le Classement mondial de la liberté de la presse 2016 de Reporters sans frontières.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo