Affaire Sabrine Goubantini : Les deux agents de sécurité libérés

Affaire Sabrine Goubantini : Les deux agents de sécurité libérés

Par -

sabrine goubantiniLa députée de Nidaa tounes, Sabrine Goubantini est au centre d’une polémique depuis hier, dimanche 4 septembre 2016. Cette dernière a porté plainte contre un agent de sécurité d’un hôtel de Djerba pour «agression verbale et physique et pour diffamation».

L’agent en question aurait accusé la députée de se trouver dans une situation compromettante avec un ami à elle, chose que la députée a réfutée, précisant que son ami était là pour participer à une manifestation organisée par l’hôtel et qu’il s’apprêtait à regagner le parking pour prendre sa voiture et rentrer chez lui.

Cette affaire qui a conduit à l’arrestation de l’agent de sécurité a suscité un tollé général à Djerba où ses collègues ont observé, hier avec les membres de la famille de l’agent, un sit-in de protestation devant le poste de police pour réclamer sa libération.

Abus de pouvoir ?

En effet, suite à cette arrestation, plusieurs gardiens d’hôtels ont observé un sit-in devant le poste de police de Djerba Midoun, dénonçant ce qu’il ont considéré comme un abus de pouvoir de la part de la députée de Nidaa Tounes.

D’un autre côté, la famille du gardien qui n’en décolère pas, a coupé la route principale de Mdhila, dimanche, et empêché les camions transportant le phosphate de passer.

Le juge rend son verdict

Le ministère public du tribunal de première instance à Médenine a rendu, ce lundi 5 septembre 216, son verdict concernant l’agent incarcéré suite à son altercation avec la députée ainsi que son collègue, qui l’a soutenu, et qui comparaissait en état de liberté.

Le juge a décidé de libérer un des individus appréhendés pour suspicion d’agression verbale et physique contre la députée. Quant à son collègue, il est maintenu en état de liberté, rapporte Mosaique FM.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo