Tunisie : Un plan d’austérité si la situation du pays ne change pas

Youssef Chahed

Lors de son allocution donnée ce vendredi 26 août 2016 à l’ARP à l’occasion de la plénière de vote de confiance, le chef du gouvernement désigné Youssef Chahed a indiqué que l’Etat pourrait avoir recours à la mise en place d’un plan d’austérité si jamais la situation ne change pas en 2017.

Selon lui, l’année prochaine sera plus difficile que 2016 et si les mesures nécessaires ne seront pas prises et appliquées, l’Etat serait dans l’obligation de diminuer les dépenses dans le secteur de la Santé et de la Sécurité Sociale, de licencier des milliers de salariés, d’augmenter les impôts et d’arrêter les investissements dans le développement et l’infrastructure.

Commentaires:

Commentez...