Sidi Bou Said n’est pas du tout né à Béja…

Colline de Sidi Bou SaidSon nom est Abou Said Khalaf Ibn Yahia el Béji. Il est né en 1156 et décédé en 1231. C’est autour de sa sépulture que se constituera le village de Sidi Bou Said qui porte son nom depuis 1893.

Auparavant, depuis le onzième siècle, cette colline portait le nom de Djebel el Manara en référence aux tours de guet et aux sémaphores qui y avaient été érigés.

Sidi Bou Said est bien né à Béja mais ce n’est pas la Béja à laquelle nous pensons tous spontanément. En d’autres termes, le lieu de naissance de Sidi Bou Said n’est pas la Béja du nord-ouest de la Tunisie mais une autre localité qui portait le même nom et se trouvait non loin de Manouba.

Nommée Béja el Kadima ou encore Béja Manouba, cette localité a aujourd’hui disparu. Celui qui deviendra le cheikh Abou Said y a vécu et exercé le métier de tailleur avant de s’installer à Tunis en 1209 après un pèlerinage aux Lieux saints de l’Islam.

Nous savons peu de choses de Béja Manouba, une bourgade à vocation agricole disparue sous la pression des tribus nomades. De fait, Tunis et ses environs furent assiégés par Ibn Ghaniya en 1203. Il est probable que la décadence de ce village date de cette époque de transition entre les Almohades et les Hafsides.

H.B.

Commentaires:

Commentez...