La SNCFT dénonce les « lobbies du phosphate » et la prise en otage du secteur

Sachant que 35 pour cent des recettes de la Société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) proviennent du transport des phosphates, il est clair que ce marché est stratégique pour la compagnie nationale.

En ce sens, la SNCFT vient de dénoncer par le biais de la déclaration de l’un de ses dirigeants la main mise d’un lobby sur le transport des phosphates, accusant ce lobby de faire en sorte que le transport de ces phosphates ne se fasse plus par voie ferrée mais par la route.

Cargaisons de phosphate
Cargaisons de phosphate

Le dirigeant de la SNCFT ne fait que souligner une situation désormais connue de tous. En effet, il semble que certains des mouvements dans le bassin minier visent à saboter la relation privilégiée entre la Compagnie des phosphates (CCPG) et la SNCFT.

D’autre part, il est important pour l’opinion de savoir que le coût du transport d’une tonne de minerai est de 6.500 DT par le rail et de 24.000 DT par la route. Ce qui plombe davantage encore la CPG et souligne la toute puissance de ces lobbies désignés du doigt qui font la pluie et le beau temps en matière de transport des phosphates.

En attendant, la CPG risque la faillite pure et simple selon de nombreux experts.

Commentaires:

Commentez...