Quand le facteur allait jusqu’à Sousse à pied…

Quand le facteur allait jusqu’à Sousse à pied…

Par -

posteIl fut un temps, avant la création de la poste tunisienne, où les facteurs allaient à pied de Tunis jusqu’à Sousse, avec journaux, lettres et colis.

C’est un Italien du nom de Dominique Mangano qui a créé ce service postal qui reliait Tunis et Sousse. Pour cela, il s’appuyait sur un associé soussien du nom de Lazare Franco. Les deux associés lancèrent ce service postal en 1854 et assurèrent fort longtemps ces navettes qui se faisaient à pied.

En effet, un article de l’époque nous apprend que les bureaux étaient installés à Tunis au restaurant Nanetti, sur la place de Bab Bhar alors nommée place de la Bourse. A Sousse, les bureaux correspondants se trouvaient à l’angle des rues Général Riu et d’Italie chez un horloger qui faisait office de postier privé.

La liaison à pied entre Tunis et Sousse prenait 24 heures et les facteurs parcouraient les 120 km d’une traite avec des sacs qui pouvaient atteindre les trente kilos.

Ces courriers rapides, costauds et endurants étaient des Tunisiens fort réputés à l’époque comme Mohamed dit Buotafuoco, Essoussi dit Becaccina ou El Hamammi dit Jmel.

En 1868, ce service postal à pied sera prolongé jusqu’à Mahdia. Cette poste privée si anecdotique disparaitra en 1875 non sans avoir rendu d’éminents services…

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo