En dépit de la suspension de ses activités, Hizb Ettahrir défie l’Etat

hizb

Le Tribunal de première instance de Tunis a décidé hier, mardi 16 août 2015, de suspendre les activités du parti islamiste Hizb Ettahrir pour une durée de 30 jours, suite à une plainte déposée par la présidence du gouvernement.

Il s’agit de la dernière étape avant la suspension définitive ou la dissolution du parti.

L’AFP indique que les autorités tunisiennes avaient prévenu le parti du dépassement de ses activités avant le dépôt de la plainte.

Hizb Ettahrir n’a pas tardé à répondre. Ignorant tous les verdicts et les décisions et défiant l’Etat et sa souveraineté, le parti radical a décidé d’organiser ce mercredi une conférence de presse intitulé « l’attaque du local du parti et le gel de ses activités ».

Le local de Hizb Ettarir à l’Ariana attaqué

Dans un communiqué rendu public, le parti islamiste a annoncé que des agents de sécurité se sont déplacés au local située à l’Ariana et ont arraché l’enseigne géante se trouvant sur le toit. Les policiers étaient accompagnés d’autres agents de la Protection civile, sauf que ces derniers ont refusé de participer, indique le même communiqué.

tahrir

Commentaires:

Commentez...