Affaire des stents périmés : Les 126 stents périmés utilisés ne représentent aucun danger !

Stent (photo d'illustration)
Stent (photo d’illustration)

Le syndicat des médecins et des médecins spécialistes a annoncé lors d’une conférence de presse tenue ce vendredi 12 août à Tunis que seulement 126 stents cardiaques périmés ont été utilisés et qu’ils ne représentent aucun danger sur les vies des patients.

Le coordinateur du comité du suivi et d’information du syndicat, Abdallah Mahdaoui, a qualifié les informations relayées sur cette affaire d’exagérées, indiquant que ces stents qui sont fabriqués par une société américaine avaient été utilisés par erreur.

L’affaire des stents cardiaques périmés a éclaté en mai dernier, lorsqu’une équipe de contrôle médical de la Caisse Nationale d’Asurances Maladie (CNAM) a détecté que la date d’expiration des stents a dépassé d’un mois la date de validité mentionnée sur l’équipement médical implanté chez certains patients.

Le ministère de la Santé avait annoncé que les patients qui ont subi des implantations de stents périmés seront pris en charge par ses services en vue de suivre leurs états de santé.

Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 2 août 2016, Aïdi est revenu sur cette affaire qui n’a cessé de prendre de l’ampleur d’un jour à l’autre. Le ministre a dévoilé les noms des 14 cliniques en plus du nombre des médecins incriminés et des patients concernés par la pose de ces stents périmés.

Le chef du gouvernement de gestion des affaires courantes, Habib Essid, a déclaré lundi 8 août lors d’une réunion avec le ministre de la Santé Said Aidi, que « tous les fraudeurs dans l’affaire des stents périmés seront poursuivis en justice. »

Commentaires:

Commentez...