Youssef Chahed pour couper l’herbe sous les pieds de Mehdi Jomâa

chahed-jomaa

L’hebdomadaire international « Jeune Afrique » consacre la une de son dernier numéro à Youssef Chahed, désigné chef du prochain gouvernement.

Dans un « confidentiel » intitulé « Chahed, l’arme anti-Jomâa », l’hebdomadaire laisse entendre que la nomination de Chahed ne serait « pas exempte d’arrière-pensées politiciennes ».

En effet, selon J.A, la nomination de Chahed est de nature à couper l’herbe sous les pieds de Mehdi Jomâa, l’ex-premier ministre qui affiche des ambitions présidentielles pour 2019.

Citant un membre d’un parti de la coalition sortante, Jeune Afrique souligne que « le profil de Youssef Chahed fait de lui l’arme anti-Jomâa par excellence ».

Le futur chef du gouvernement va-t-il contribuer à remettre en selle Nidaa Tounes en brouillant les cartes de Jomâa? Ce dernier convoite en effet le même électorat que le parti de BCE et pourrait se trouver mis en porte-à-faux par la jeunesse de Chahed et son appartenance à Nidaa Tounes.

Un combat à distance entre deux hommes aux profils quasiment similaires se préparerait-il? Serait-ce une ruse politicienne de BCE? Avec ou sans l’aval de son alter égo islamiste Rached Ghannouchi?

A suivre…

Commentaires:

Commentez...