Affaire d’anesthésiants périmés : Le ministère de la Santé précise

anesth

Le ministère de la Santé n’a pas tardé à répondre à la polémique autour de l’utilisation de produits anesthésiants périmés.

Dans un communiqué rendu public ce mardi 9 août 2016, le ministère a indiqué que l’importation des médicaments, entre autres les produits anesthésiants, est exclusive à la Pharmacie Centrale de la Tunisie. C’est la seule institution autorisée à importer ces produits pour le secteur public et privé.

Le ministère a souligné son engagement quant à la préservation de la santé du citoyen et au contrôle des différents produits médicaux utilisés.

Rappelons que le juge et président de l’Observatoire Tunisien pour l’Indépendance de la Magistrature, Ahmed Rahmouni, a déclaré sur sa page Facebook, que selon des « sources » qu’il estime « fiables », la justice et les autorités sécuritaires enquêtent sur un dossier relatif à un trafic d’anesthésiants périmés dans lequel seraient impliqués de nombreux médecins et des établissements publics et privés.

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...