Samira Merai : « 53% des femmes tunisiennes ont été victimes de violences dans la rue »

Samira Merai
Samira Merai

La ministre des affaires de la femme de la famille et de l’enfance, Samira Merai, a déclaré mercredi 3 août sur les ondes de radio Mosaïque FM, que 53% des femmes tunisiennes ont été victimes de violences dans la rue.

« 78% des femmes ont été également victimes de violences verbales, ceci doit cesser », déclara-t-elle, rajoutant que des sanctions doivent être prises à l’encontre des personnes qui harcèlent ou violentent les femmes. Des sanctions qui peuvent mener jusqu’à la prison.

Un projet de loi relatif à l’égard de la femme a été adopté par le conseil des ministres le 13 juillet dernier. Une loi composée par 43 articles répartis sur 5 chapitres dont le but est de mettre en place des mesures permettant de lutter contre toutes les formes de violences à l’égard des femmes.

Commentaires: