Habib Essid et Candy Crush

13900865_10208587678121444_861311468_n

En pleine séance de vote de confiance au gouvernement de Habib Essid, un député a été pris en flagrant délit, en train de jouer à « Candy Crush ». Il semblerait que, pour ce député, cette application téléphonique soit beaucoup plus intéressante que l’évènement qui se déroulait au sein de l’ARP.

13867122_10208587678081443_914102808_n

Idem pour Néjib Derouiche, le ministre de l’Environnement, qui été pris également la main dans le sac (ou plus dans le portable) en train de jouer un jeu de cartes.

Décidémment, la politique est un… jeu d’enfants.

B.A.

Commentaires:

Commentez...