Estimé à 45 MD, le palais de Sakher El-Matri ne trouve pas...

Estimé à 45 MD, le palais de Sakher El-Matri ne trouve pas preneur

Par -

pal

Pour la deuxième fois l’agence publique « Gammarth Immobilière » lance un appel d’offres pour l’acquisition de l’un des plus luxueux palais en Tunisie, le Palais Amilcar ayant appartenu à Sakher El-Matri, gendre du président déchu Ben Ali. C’est en tous cas ce que nous a confirmé le service commercial de l’agence.

Selon la même source, l’appel d’offres sera clôturé au profit du plus offrant, mais aucune offre n’est, jusqu’à présent, parvenue à l’Etat tunisien. Le Palais est très bien situé, à Sidi Bou Said, et tellement extravagant qu’aucune mise à prix n’a été fixée.

Bâti sur cinq niveaux

Achevé à 80% le Palais est marqué par une architecture contemporaine prestigieuse et unique en harmonie avec le charme du patrimoine tunisien et du célèbre village blanc et bleu de Sidi Bou Said. Perché sur le haut de la falaise de Sidi-Bou-Saïd à 70 m d’altitude, il domine directement Carthage et le Golfe de Tunis.

Bâti sur cinq niveaux (le Rez-de-chaussée : 1975 m² – le 1er étage : 1401 m² – le Rez-de-jardin : 2060 m² – le Sous-sol : 1796 m² – Le 2ème étage partiel : 144 m²) il comprend 138 pièces, sept terrasses, des piscines, un hammam, une salle de Gym, une salle de jeux, six escaliers, quatre ascenseurs…

Un lac artificiel avec cascade

Des jardins, grottes et cages aménagés pour animaux ainsi qu’une voie véhiculaire interne qui desserve la résidence seront à la disposition du nouveau propriétaire, tant recherché !

En effet, il dispose de 3000 m² d’espaces verts avec des aires de jeux pour enfants et une plantation diversifiée (palmiers, des phœnix canariensis, des cocotiers, des arbres fruitiers tel que Prunus Amygdalus, des arbustes…) – Un lac artificiel avec cascade et bassin animé par un jet d’eau (226 m²), une voie Club car et vélo – Un terrain de Tennis (696 m²), etc.

aa

Estimé à 45 milliards

Selon des estimations d’experts immobiliers, la propriété pourrait être mise à prix autour de 45 millions de dinars (il ne s’agit que d’une estimation informelle).

Le cautionnement de participation a été fixé à sept cent mille dinars (700.000 DT) pour les résidents, trois cent cinquante mille dollars (350.000 $) ou deux cent quatre vingt mille euros (280.000 €) pour les non-résidents

Il faut savoir que la propriété a été acquise par l’Etat aux termes des décisions de confiscation et en application du Décret-loi n° 2011-13.

Notons que les photos affichées sont des photos de synthèse.

KJ

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo